Preview 2018/2019: AS Cittadella

Un nouveau concept fait son apparition sur votre site d’actualité entièrement consacré à la Serie B: les previews ! Le championnat reprend dans un petit mois et vous pourrez ainsi découvrir sur SerieBellissima 22 articles previews à venir en (presque) 22 jours, détaillant tour à tour, par ordre alphabétique, les forces et faiblesses de chaque équipe, son 11 type probable, le joueur frisson à suivre, la possible révélation de la saison et notre pronostic. Ainsi, aujourd’hui place à la présentation de l’équipe d’AS Cittadella !

Le bilan de la saison passée et les ambitions futures:

La phase régulière de la saison précédente s’est avérée être probante pour l’AS Cittadella, puisque l’équipe granata s’est vu atterrir à une satisfaisante 6ème position. Le club a donc pu s’offrir une place en playoffs et après un succès en quarts de finale contre Bari, Citadella s’est incliné en demi-finale contre une bonne équipe de Frosinone, qui s’adjugera une promotion en Serie B par la suite. Mais cela ne se joua à quasiment rien étant donné que, au terme de deux matches nuls identiques (1-1), son adversaire s’est imposé grâce à la règle qui stipule que l’équipe la mieux classée lors de la phase de championnat doit sortir vainqueur d’une égalité pendant les playoffs. Ainsi, ce fut une élimination cruelle pour Cittadella qui, à la fin de cette belle saison, a vu plusieurs de ces cadres quitter le navire, s’étant distingué pendant ce bel exercice. On pense notamment à Marco Varnier, jeune produit de la formation du club de la citadelle parti à l’Atalanta, Enrico Alfonso, ancien gardien titulaire de l’équipe ayant rejoint Brescia, ou encore Alessandro Salvi, latéral droit expérimenté ayant signé à Palerme. Bref, l’AS Cittadella a subi une vague de départs, qui n’a pas forcément été palliée pour l’instant par de nouvelles arrivées. Cette saison, que les tifosi espèrent comme celle de la confirmation, semble être donc moins bien embarquée que la précédente.

Le 11 type probable:

LINEUP111532854949367

On vous présente une équipe ainsi chamboulée par plusieurs départs. Le milieu de terrain concentre le plus de joueurs qualitatifs, c’est pourquoi nous avons choisi de faire évoluer l’équipe en 4-4-2 en losange. Paleari gardera les cages de sa formation, même s’il a peu d’expérience au haut niveau, à déjà 25 ans. Il remplacera par défaut l’ex-titulaire Enrico Alfonso. Devant lui, la charnière centrale sera constituée d’Adorni, déjà présent la saison passée à ce poste, et de Camigliano qui viendra suppléer le départ du regretté Marco Varnier, après son prêt du côté de Cosenza. Au poste de latéral gauche on retrouve Amedeo Benedetti, titulaire l’année dernière. Le couloir défensif droit sera lui occupé par la recrue Ghiringhelli, qui succédera à l’excellent Allessandro Salvi. En numéro 6, on place Simone Pasa, joueur clé de l’effectif depuis son arrivée en provenance de l’Inter en 2016. Settembreni et Schenetti, pièce maîtresse de l’équipe, formeront une très bonne paire au milieu devant lui. Lucas Chiaretti évoluera au poste de numéro 10 avec pour objectif de créer des situations pour ses attaquants, lui qui sait si bien le faire. Enfin, on retrouve un duo d’attaquants composé de Strizzolo et d’Arrighini qui aura du mal à faire oublier le jeune buteur prometteur Christian Kouamé, cédé au Genoa cet été pour un montant de 5 millions d’euros.

LE joueur frisson à suivre: Andrea Schenetti

Résultat de recherche d'images pour

On a longtemps été indécis quant au joueur frisson à suivre cette saison, hésitant entre Lucas Chiaretti, milieu offensif italo-brésilien, et Andrea Schenetti. C’est finalement ce dernier que nous avons choisi de retenir, un membre ancien du club, lui qui a rejoint Cittadella en juillet 2014. Equipe avec laquelle il a déjà disputé 117 rencontres, Schenetti s’est imposé comme le joueur clé de sa formation au milieu de terrain, récupérant des ballons, transmettant de remarquables passes à ses coéquipiers, et n’hésitant pas à monter vers l’avant pour apporter son soutien lorsque son équipe attaque. Preuve à l’appui, le joueur formé au Milan AC a tout de même inscrit 9 buts et donné 7 passes décisives en 37 matches en Serie B. Il a également inscrit 2 buts en Coupe d’Italie, élevant son bilan à 11 buts. Il fut le meilleur buteur de son club la saison passée dans notre championnat juste derrière l’inévitable Christian Kouamé. Toutes ces raisons sont bonnes pour ainsi déclarer qu’Andrea Schenetti sera bel et bien LE joueur frisson à suivre du côté de Cittadella cette année.

La possible révélation de cette saison: Simone Pasa

Résultat de recherche d'images pour

Pur produit de la formation de l’Inter Milan, Simone Pasa a longtemps été considéré comme un bon espoir du club nerazzurri. Au terme de plusieurs prêts successifs non concluants du côté de Varese, Padova, Prato et enfin Pordenone, son club de toujours a finalement décidé de ne pas renouveler son contrat en fin de saison 2015/2016. Ancien international italien U19, ayant tout de même participé à 4 matches de Serie A, il décide de s’engager avec Cittadella. Depuis, Simone Pasa affiche un total de 56 rencontres disputées avec le club granata. Il évolue en tant que milieu sentinelle placé juste devant la défense. Son rôle est de contenir les offensives adverses et ne monte que très peu lorsque que son équipe a le ballon, préférant faire le jeu à partir de derrière. Il a pris part à 30 matches de Serie B la saison passée et cette année pourrait être celle où Pasa se muera en leader. Du haut de ses 24 ans, le milieu défensif souhaite montrer à ses anciens dirigeants que l’avoir laissé partir fut une erreur en dévoilant tout son talent. Pour nous, Simone Pasa sera sans vraisemblance la révélation de cette saison à Cittadella.

Notre pronostic: 11ème.

http___img.over-blog-kiwi.com_1_12_63_22_20160103_ob_ecd34b_pronostics-2

On décide de pronostiquer une 11ème place pour l’AS Cittadella au terme d’une année que l’on considère comme une saison de transition après un exercice précédent réussi. Le départ de plusieurs cadres sera un manque à combler, qui selon nous ne le sera pas avant quelques temps. On compte sur le milieu de terrain pour hausser le niveau de l’équipe, mais il ne pourra toutefois compenser la faiblesse du niveau en attaque. Une saison qui risque donc d’être assez terne pour Cittadella.

Paul Nachtergaële.                                                                                                 paulnachtr@gmail.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :