Preview 2018/2019: AS Livorno

Un nouveau concept fait son apparition sur votre site d’actualité entièrement consacré à la Serie B: les previews ! Le championnat reprend dans un petit mois et vous pourrez ainsi découvrir sur SerieBellissima 22 articles previews à venir en (presque) 22 jours, détaillant tour à tour, par ordre alphabétique, les forces et faiblesses de chaque équipe, son 11 type probable, le joueur frisson à suivre, la possible révélation de la saison et notre pronostic. Place donc aujourd’hui à la présentation du club de l’AS Livorno !

Le bilan de la saison passée et les ambitions futures:

image

Présent en Serie C depuis mai 2016, soit deux saisons, Livorno est parvenu l’an dernier à remonter directement dans notre beau championnat au terme d’une magnifique saison conclue à la première place, juste devant le Robur Siena ! Les pensionnaires du bouillant stade Armando-Picchi (plus de 19000 places) ont ainsi réalisé une saison parfaite, ponctuée par quelques coups d’éclats, comme par exemple la facile victoire à domicile dans le derby face à Pisa (2-0) où notre sympathique parrain Abdou Doumbia s’était tout particulièrement distingué en inscrivant le premier but du match. Si l’ex-entraîneur du club Andrea Sottil a vécu une drôle de saison (licencié deux fois au cours de l’exercice précédent qui verra pourtant Livorno remonter), le club amaranto a su gérer parfaitement cette intersaison en acquérant tout d’abord le retour d’une légende vivante du club, mais cette fois sur son banc: celui de l’immense Cristiano Lucarelli, un mythe au sein du club toscan avec lequel il a inscrit 112 buts en 192 matches, obtenant entre autres le titre de meilleur buteur de Serie A avec 24 buts en 2004/05 et celui de meilleur buteur de l’histoire de Livorno en Serie A avec pas moins de 75 buts marqués ! Porte-parole de la bandiera amaranto, comme l’évoque si bien l’hymne du club, Lucarelli a su immédiatement étoffer son effectif d’un point de vue quantitatif mais surtout qualitatif grâce aux arrivées de Dainelli, d’Agazzi, de Kozak, de Gianneti ou encore de l’inévitable Alessandro Diamanti, enfin de retour dix longues années plus tard dans son club de cœur. Bref, tous ces joueurs vont être d’une aide précieuse pour que le club amaranto se maintienne et puisse viser plus haut dans un second temps, chose grandement envisageable au vu des forces en présence. Quel plaisir de revoir Livorno, Lucarelli et ses tifosi de retour en Serie B !

Le 11 type probable:

LINEUP111534082869386.png

Enormément de changements par rapport à l’équipe victorieuse en Serie C la saison passée. On opte pour un schéma en 3-5-2, schéma sur lequel Lucarelli s’est appuyé lors du troisième tour de Coupe d’Italie dimanche dernier face à Crotone (0-1). L’expérimenté portier italien Mazzoni (34 ans) devrait prendre place dans les buts. Devant lui, les trois défenseurs centraux, tous italiens, devraient sans doute se nommer Dainelli (âgé de 39 ans !), arrivé cet été en provenance du Chievo Vérone en Série A, Albertazzi, ex du Hellas Verona arrivé également durant cette intersaison, tout comme Di Gennaro. Les rôles de pistons devraient être eux occupés par l’italien Pedrelli et l’italo-suisse Iapichino, tout juste arrivé en provenance de la Spezia. Se dessine ensuite un milieu à trois avec l’inévitable capitaine Luci, le néo-amaranto Agazzi et celui qui fait son grand retour dix années après son dernier passage au club, Diamanti. Enfin, le duo d’attaquants sera sûrement composé de Kozak, international tchèque (huit capes) arrivé cet été au club et passé par Bari, la Lazio ou encore Aston Villa et de l’italien Gianneti, en prêt depuis Cagliari.

LE joueur frisson à suivre: Alessandro Diamanti

Alessandro Diamanti in Germany v Italy - UEFA EURO 2012 ...

Milieu offensif pouvant également jouer milieu central, âgé de 35 ans, Alessandro Diamanti revient à Livourne, club de son cœur, où il a déjà joué de 2007 à 2009 totalisant 59 apparitions et marquant 17 buts. Le milieu italien a, entre autres, porté au cours de sa carrière les maillots de Brescia, de West Ham, de Bologne, de la Fiorentina, de l’Atalanta Bergame ou encore de Palerme. Il compte également 17 apparitions sous le maillot de la Squadra Azzura, où l’on se souvient par exemple de son très bel Euro 2012 où l’Italie terminait alors vice-championne européenne. Il avait ainsi permis aux italiens de se qualifier en demi-finale, inscrivant le but vainqueur contre l’Angleterre en quarts. Il formait à cette époque un magnifique trio d’attaque avec les deux fantasques Balotelli et Cassano. Vous l’aurez compris, même à 35 ans, Diamanti ne peut être que LE joueur frisson de Livorno cette saison, qui plus est sous les ordres d’un Cristiano Lucarelli avec lequel il a évolué. Très technique, expérimenté, possédant une superbe vista et une vision du jeu hors-normes, il est déjà le chouchou des tifosi livornesi rien que pour le fait d’être revenu mais le sera aussi de nouveau, à n’en pas douter, grâce à ses futures excellentes prestations cette saison.

La possible révélation de cette saison: Matteo Di Gennaro

Foto Matteo Di Gennaro - 292693

Il nous a été difficile de dégager une véritable révélation du côté du club amaranto pour cette saison, son effectif étant très expérimenté et ne comportant pas réellement de vraies « pépites ». Nous nous sommes malgré tous arrêtés sur le profil de Matteo Di Gennaro qui, bien qu’ayant 24 ans, n’en est qu’au début de sa jeune carrière. Défenseur central de formation, Di Gennaro évoluait la saison dernière du côté de Renate, en Serie C et a tapé dans l’œil des dirigeants livornesi qui sont parvenus à le recruter pour 150000 euros cet été. En effet, l’italien a joué pas moins de 70 matchs depuis 2015 avec Renate et est un joueur costaud dans les duels et très bon de la tête, soit le prototype du défenseur central de Serie B. Lucarelli semble d’ailleurs lui accorder sa confiance, en témoigne sa titularisation lors du troisième tour de Coupe d’Italie dimanche dernier contre Crotone (0-1). Il faudra donc compter sur Di Gennaro cette saison au sein de la défense amaranto et c’est pourquoi le jeune italien pourrait bien être la révélation de Livorno cette saison.

Notre pronostic: 7ème 

http___img.over-blog-kiwi.com_1_12_63_22_20160103_ob_ecd34b_pronostics-2

7ème, et oui ! On pronostique effectivement une 7ème place pour Livorno qui, tout juste un an après sa belle remontée, accéderait ainsi aux playoffs de montée en Serie A. Cette hypothèse est vraiment loin d’être inenvisageable, surtout au vu du faible nombre d’équipes que compte le championnat cette saison par rapport aux exercices précédents (seulement 19, contre 22 auparavant)… Cristiano Lucarelli saura à notre avis trouver la recette pour emmener et enflammer le club amaranto cette année, lui qui dispose de plus d’un effectif de qualité pour mener largement à bien sa première mission qui est bien entendu le maintien, avant de pouvoir rêver à une place bien plus haute.

Théo Sivazlian (texte) // Paul Nachtergaële (images).                                                                 theo.sivazlian@gmail.com // paulnachtr@gmail.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :