Découvertes de jeunes espoirs: #1

Bienvenue dans notre nouvelle rubrique hebdomadaire où nous vous présentons chaque mercredi les jeunes joueurs les plus prometteurs de Serie B, au nombre de trois par semaine ! Il est évident que notre merveilleux championnat regorge de multiples joyaux qui ne demandent qu’à éclore ! Ainsi, il nous paraît essentiel pour nos lecteurs de connaître les meilleures pépites de Serie B.

Évidemment, notre avis est subjectif et n’engage que nous à propos des espoirs que nous sommes peut-être sur le point de vous faire découvrir.

#1 : Sandro Tonali (18 ans), Brescia

Résultat de recherche d'images pour
Sandro Tonali en action avec Brescia (World Soccer Scouting)

Ce joueur là sera vraisemblablement, selon les spécialistes italiens, le tout nouveau Andrea Pirlo. Il est vrai que les deux italiens possèdent quelques ressemblances assez frappantes. Tout d’abord, le rôle : Sandro Tonali est un milieu purement défensif, un joueur gratteur de ballons qui est doté d’une très bonne qualité de passe. Des compétences semblables à son homologue désormais retraité. Autre point commun, la taille : le jeune espoir mesure 1m73, l’ancien milanais culmine à 1m77. Un profil physique idéal pour un travail acharné de récupération de ballons. Pour terminer, les deux transalpins proviennent du même centre de formation. En effet, formé à Brescia, Andrea Pirlo y a passé 3 ans avant de s’envoler pour l’Inter Milan.

Sandro Tonali, lui, revêt encore la tunique de son club formateur. Mais pour encore combien de temps ? « La Juventus, L’Inter, le Genoa, Sassuolo, Bologne et Palerme ont demandé des renseignements sur lui », a déclaré Roberto La Florio, l’agent du milieu de Brescia, à Gianlucadimarzio.com. Ces nombreux intérêts, dont celui du plus grand club italien à l’heure actuelle qu’est la Juve, ne peut forcément que flatter le jeune joueur. Toutefois, celui-ci préfère prendre son temps et ne pas brûler ses étapes en jouant sans une grande pression, comme l’a révélé son agent.

Car l’expérience de Sandro Tonali au niveau professionnel se résume seulement à 20 rencontres de Serie B (pour 2 buts et 2 passes décisives) disputées la saison précédente. On peut ajouter à cela 5 sélections en Italie U19 et 41 matches en moins de 17 ans avec Brescia. Sandro pourra donc emmagasiner une expérience qui lui sera prolifique pour atteindre le plus haut niveau, cette année, à un niveau qui lui convient. Le mercato étant maintenant achevé, Tonali peut désormais se concentrer pleinement sur son football, montrer à tous qu’il est bel et bien le futur Andrea Pirlo.

#2 : Franck Kanouté (19 ans), Pescara

Résultat de recherche d'images pour
Franck Kanouté sous le maillot de la Juventus, lors d’un match de Youth League (reference14sport)

L’homme que nous vous présentons cette fois-ci est régulièrement comparé à un autre ancien grand milieu de terrain, qui n’est autre que Patrick Vieira. Franck Kanouté évolue au milieu de terrain dans l’équipe de Pescara Calcio, après avoir été formé à la Juventus de Turin. Du haut de ses 1m86, le joueur de nationalité sénégalaise possède une grande envergure et impressionne dans l’entrejeu. Il est aussi capable de casser les lignes adverses, que ce soit par ses passes ou ses percussions balle au pied. D’où le rapprochement avec le Champion du monde 1998.

Le milieu de 19 ans a toutefois décidé à l’été dernier de quitter la formation turinoise, contre toute attente. Une chose étonnante que la Juve ne se soit pas opposée à son départ, en ne misant pas sur son grand potentiel. Peut-être qu’en rejoignant Pescara (pour une somme à hauteur de 2 millions d’euros), celui-ci a préféré évoluer pour un club lui permettant d’obtenir du temps de jeu au niveau professionnel.

Or, sa première partie de saison fut compliquée puisqu’il a pris part à 7 rencontres lors des 9 premières journées et n’a par la suite disputé aucune minute ; ses prestations n’ont clairement pas satisfait son entraîneur. Un manque de confiance évident qui s’est traduit par son envoi en prêt du côté d’Ascoli, lors du mercato hivernal. Il a alors participé à 12 matches avec son club temporaire. Une saison qui ne fut donc pas à la hauteur des attentes placées en lui. Et pour ce nouvel exercice, le sénégalais ne figure pour l’instant pas dans le onze titulaire. A lui donc de démontrer toutes ses qualités footballistiques afin de s’imposer au milieu.

#3: Simone Lo Faso (20 ans), Palermo

Résultat de recherche d'images pour
Lo Faso sous le maillot de son club formateur (PalermoToday)

Malchance est le maître mot pour désigner la grave blessure qu’a subi le talentueux Simone Lo Faso lors d’un match de pré-saison, cet été : une terrible fracture du péroné est venu le freiner dans sa folle progression et va encore le priver des terrains pendant quelques semaines. Mais nul doute que le jeune prodige de 20 ans a hâte de revenir encore plus fort, d’autant plus que son rétablissement s’est accéléré et qu’il a repris l’entraînement en dehors du groupe.

Car ses débuts au haut niveau ont été rocambolesques. Après avoir fait ses classes et s’être distingué avec la Primavera rosanera mais aussi avec les équipes jeunes de la Squadra Azzura, Lo Faso a réalisé son premier match en professionnel avec Palermo en août 2016, lors d’un match de Coppa Italia. Il va par la suite disputer 10 matches de Serie A avec son club formateur, à seulement 18 ans !

Mais laissons-nous vous rappeler ses formidables qualités : joueur technique évoluant en tant que numéro 10, il dispose d’une très grosse pointe de vitesse et une accélération hors normes. De plus, rapidité d’exécution de ses gestes lui permet d’avoir un temps d’avance sur ses adversaires.

Ainsi, Simone Lo Faso obtiendra vraisemblablement le temps de jeu nécessaire à sa progression lors de son retour. Même si César Falletti occupe actuellement le poste de meneur de jeu de l’équipe et qu’il sera très difficile d’espérer de prétendre à sa place de titulaire, le jeune espoir pourrait tout de même fouler régulièrement les pelouses de Serie B, si celui-ci parvient à s’imposer à sur l’aile gauche où il peut possiblement évoluer.

C’est en tout cas ce que souhaitent les tifosi rosanera qui apprécient tout particulièrement l’enfant de Palermo, lui qui est né et qui a grandi dans la ville sicilienne. Ceux-ci lui portent un grand respect et une énorme admiration, que Simone Lo Faso aura à cœur de leur rendre. On espère donc un retour en trombes pour le jeune italien : son gigantesque talent manque énormément à notre formidable championnat…

Merci à l’excellente page Twitter @UsPalermoFRA pour tous ses renseignements sur la situation de Simone Lo Faso !

Paul Nachtergaële,                                                                                                     paulnachtr@gmail.com.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :