Découverte de jeunes espoirs: #2

Bienvenue dans notre nouvelle rubrique sur SerieBellissima où nous vous présentons les jeunes joueurs les plus prometteurs de notre Serie B, au nombre de trois par semaine ! Il est évident que le championnat regorge de multiples joyaux qui ne demandent qu’à éclore et il nous paraît ainsi essentiel de vous dévoiler les profils des futures stars (ou non) de demain.

Bien évidemment, notez que notre avis est subjectif et n’engage que nous à propos des espoirs que nous sommes (peut-être) sur le point de vous faire découvrir.

#1: Kwang-Song Han (20 ans), Perugia

Résultat de recherche d'images pour "kwang song han"
Han en action avec Perugia lors de la saison précédente (Daily News)

Vous risquez d’entendre parler de ce nord-coréen bien souvent durant ces prochaines années. Il est, selon le site spécialisé Transfermarkt, le 2ème joueur ayant la plus grosse valeur marchande du championnat (5 millions) juste derrière la pépite italienne de Brescia Sandro Tonali (7 millions), déjà présenté dans le premier volet de notre série sur les jeunes prometteurs de la Serie B. Han est un attaquant très polyvalent: il peut évoluer sur tous les fronts de l’attaque même si son rôle de prédilection est celui de buteur. C’est un attaquant complet qui, de par sa vitesse et sa technique, peut débloquer des situations compliquées. Il a, entre autres, comme énorme atout d’être ambidextre.

Après un passage de 2013 à 2014 du côté du centre européen de Technofootball à Barcelone, il arrive en Italie en 2017, à Cagliari. Il signe pour le club sarde en Mars et débute en Serie A seulement un mois plus tard, à 18 ans. Une semaine plus tard, il marque même son premier but en tant que professionnel contre le Torino, seulement dix minutes après son entrée en jeu. Il terminera la saison avec quelques apparitions en fin de match, mais Han attire déjà l’œil de club bien plus huppés. Cependant, Cagliari parvient à conserver sa pépite et le prête à Perugia, une ville où il a déjà joué avant de signer son premier contrat professionnel en faveur du club de Sardaigne. Son adaptation à l’équipe est ainsi facilitée: pour preuve, il inscrit un triplé lors de la première journée de Serie B ! Après sept journées, le nord-coréen pointe déjà à 6 buts mais par la suite, son équipe traverse une période compliquée. Han termine la première partie de saison avec un bilan très positif pour ses réels débuts chez les pros: 17 matchs, 7 buts et 3 passes décisives. Durant le mercato d’hiver, Tottenham mais surtout la Juventus sont tentés de le recruter mais Cagliari réclame pas moins de 20 millions pour lâcher sa pépite. Han est finalement rappelé de son prêt pour offrir une solution offensive supplémentaire à l’entraîneur de Cagliari, Diego López, mais il n’inscrira pas de but au cours des 7 matchs auxquels il participe durant cette deuxième partie de saison en Serie A. Pour cette saison 2018/2019, Cagliara décide de nouveau de le prêter à Perugia, toujours en Serie B, malgré de nouvelles sollicitations de la part de la Juventus. Actuellement blessé, le nord-coréen n’a pris part qu’à un seul match cette saison. Enfin, Han compte déjà 3 sélections avec l’équipe nationale de la Corée du Nord, qui rêve en lui un possible joueur de classe internationale: il a, en tout cas, toutes les cartes en main pour le devenir.

#2: Gateano Castrovilli (21 ans), Cremonese

Résultat de recherche d'images pour "gaetano castrovilli"
Castrovilli, balle au pied, avec le maillot de la sélection italienne U20 (Zimbio)

Le deuxième joueur de notre sélection pour cet épisode se nomme Gaetano Castrovilli, milieu de terrain axial de la Cremonese. Ce jeune italien est en train de s’imposer comme un joueur important de notre Serie B. Capable d’évoluer dans toutes les positions du milieu et également au poste d’ailier, Castrovilli est, à l’origine, trequartista (milieu offensif en italien). Ses qualités techniques et sa facilité à éliminer l’adversaire sont ses plus grosses qualités. D’ailleurs, son potentiel évident lui permet de disputer son premier match avec les professionnels à seulement 18 ans. En effet, lors de la saison 2014/2015, il est récompensé par Davide Nicola, à cette époque entraîneur de l’équipe première de Bari, suite à son excellente saison avec la Primavera (équipe de jeunes en italien). Castrovili débute donc sa carrière professionnelle avec le club phare de sa région, Bari, après avoir franchi toutes les catégories d’âges du centre de formation du club pugliese. Et même si lors de la saison suivante il ne dispute pas de rencontres avec l’équipe « A », il est convié par la Fiorentina pour le fameux tournoi dit « Viareggio ». Après de belles performances au sein de celui-ci, Castrovilli, qui a gagné en visibilité, retourne terminer la saison avec l’équipe réserve de Bari. C’est lors de la saison 2016/2017 que le jeune milieu italien intègre à plein temps l’équipe première des biancorossi. Cependant, étant assez jeune, il doit se contenter des bouts de fins de matchs et ne compte que 11 apparitions à la trêve hivernale. La Fiorentina, qui avait déjà pu constater le talent de Castrovilli lors de la saison précédente, décide alors de le recruter avec une option d’achat fixé à 1,4 millions.

Âgé de seulement 19 ans, il effectue donc la deuxième partie de cette saison avec l’équipe «B» de la Fiorentina et confirme toutes les attentes placées en lui: son bilan en fin de saison s’élève à 11 matchs disputés pour 6 buts et 9 passes décisives. Gaetano Castrovilli est alors fin prêt pour s’imposer dans une équipe première, l’option d’achat en faveur de la Fiorentina est levée et il est prêté en Serie B, à Crémone. En constante progression depuis son arrivée, les chiffres ne sont pourtant pas représentatifs de ce qu’il apporte sur le terrain. Alors que comme le décrivent tous les observateurs assidus, il fait parti des meilleures joueurs du championnat en ce début de saison, ses statistiques ne sont pas mirobolantes: 38 matchs, 3 buts et 6 passes décisives depuis son arrivée en Serie B il y a un an et demi. Le jeune italien de 21 ans doit donc s’améliorer sur ce point mais, pour le reste, semble promis à un avenir radieux, en Serie A ou ailleurs d’ici quelques années.

#3: Andrew Gravillon (20 ans), Pescara

Andrew Gravillon in #BiancAzzurro a titolo definitivo ...
Gravillon, balle au pied, sous le maillot de Pescara (PescaraCalcio.com)

On termine ainsi ce second volet de notre rubrique de découvertes de jeunes espoirs avec le défenseur central guadeloupéen évoluant actuellement à Pescara, Andrew Gravillon. Capable de jouer en tant que défenseur central et défenseur droit, il est agressif, puissant et également très l’aise dans le jeu aérien. D’ailleurs, c’est pour le moment un des hommes providentiels de Pescara en ce début de saison.Alors qu’il évolue dans l’équipe de Garges en France,, il est réparé en 2014 par un recruteur de l’Inter venu assister à un tournoi dans la région. Le guadeloupéen rejoint dans la foulée le mythique club italien et intègre l’équipe des moins de 17 ans. Lors de la saison 2015/2016, il fait partie de la Primavera et fera 2 saisons complètes à ce niveau là, devenant un véritable pilier de l’équipe: à la fin de la saison 2016/2017, il totalise 63 matchs et 10 buts. Le défenseur remporte durant ces deux saisons la coupe d’Italie Primavera, le championnat Primavera groupe B et la phase finale du championnat Primavera. Suite à ses performances abouties, Gravillon est même convoqué à deux reprises avec l’équipe première mais il ne rentrera pas en jeu.

Malgré son bon potentiel, l’Inter le vend définitivement pendant le mercato estival de la saison 2017/2018 à Benevento, alors fraîchement promu en Serie A. I Giallorossi déboursent la coquette somme de 4 millions pour s’attacher les services du jeune défenseur, ce qui fait de Gravillon la recrue la plus onéreuse du club durant ce mercato. Cependant, les choses se compliquent assez rapidement: Benevento est en plein naufrage et l’entraîneur peine à laisser du temps de jeu au jeune défenseur: il ne joue que 2 matchs durant la première partie de saison. Gravillon participe tout de même à la première victoire historique du club en Serie A, face au Chievo Verona (1-0). Son aventure en Campanie prend fin en hiver lorsqu’il est recruté par Pescara pour 3,5 millions. En Serie B, il joue avec plus de continuité même si, là encore, le club est à la traîne. Il termine la saison avec 9 matchs à son actif. C’est donc bien durant cette saison 2018/2019 que Gravillon a conquis tout le monde et en premier lieu son coach, l’expérimenté Giuseppe Pillon. En effet, il est véritablement l’un des joueurs incontournables de l’actuel 2ème de Serie B, jouant l’intégralité des 14 rencontres de cette saison et inscrivant eême 2 buts. Ses belles performances ont attiré l’œil de Naples qui voit en lui le futur Kalidou Koulibaly. Selon les dernières rumeurs, le club d’Aurelio De Laurentiis serait tenté de le recruter dès cet hiver tout en le laissant en prêt à Pescara jusqu’à la fin de la saison. Serait-ce déjà la dernière saison de Gravillon en Serie B ? A suivre…

Marco Pietraroia (texte) et Théo Sivazlian (images et corrections).                                       marcopietraroia@hotmail.com // theo.sivazlian@gmail.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :