Preview 2019/2020 : AS Cittadella

Un concept utilisé la saison dernière sur votre site d’actualité entièrement consacré à la Serie B fait son grand retour : les previews ! Le championnat reprenant dans deux semaines, vous pourrez ainsi découvrir sur SerieBellissima 20 articles previews à venir en (presque) 20 jours, détaillant tour à tour, par ordre alphabétique : les arrivées et les départs, son 11 type probable, les forces et faiblesses de chaque équipe, son coach, son joueur frisson à suivre, sa possible révélation de la saison, son stade et notre pronostic. Place ainsi aujourd’hui à la présentation de l’AS Cittadella !

  • Arrivées / Départs 2019/2020 :

–> Ils arrivent : Alessio Vita (500 000 euros, Feralpisalò), Christian D’Urso (500 000 euros, AS Roma), Michael De Marchi (400 000 euros, Imolese), Zan Celar (prêt, AS Roma), Marco Rosafio (libre, Cavese), Giacomo Vrioni (prêt, UC Sampdoria), Christian Mora (prêt, Atalanta), Nicola Pavan (libre, Renate), Mario Gargiulo (libre, Imolese)

–> Ils s’en vont : Marco Varnier (5M, Atalanta), Gabriele Moncini (libre, SPAL), Mattia Finotto (retour de prêt, SPAL), Andrea Schenetti (libre, Virtus Entella), Andrea Settembrini (libre, Virtus Entella), Luca Parodi (200 000 euros, Ternana), Stefano Scappini (libre, Reggiana), Nicholas Siega (libre, Pisa), Simone Pasa (libre, Pordenone)

Soit un total de 9 arrivées majeures contre 9 départs majeurs.

  • Le 11 type probable :

Paleari, nommé meilleur gardien de Serie B en 2018/2019 et dont l’interview est à retrouver sur notre site, gardera bien évidemment encore une fois les buts du club vénitien. Devant lui, Adorni et l’excellent Frare formeront la défense centrale. Pas de changements dans les couloirs, où Benedetti et Ghiringelli prendront place respectivement à gauche et à droite. Au milieu, nous pouvons envisager un schéma en losange composé de l’emblématique Iori devant la défense, de Branca en tant que milieu central… Tous deux accompagnés par les nouvelles recrues D’Urso et Vita, ce dernier se positionnant probablement en tant que numéro 10. Enfin, un jeune duo d’attaque prometteur formé de Celar et Vrioni prendra place à l’avant de cette formation.

  • Forces et faiblesses de l’équipe :

+ : Posséder le meilleur gardien de Serie B 2018/2019 dans ses rangs (Paleari) est un formidable gage de sûreté pour une défense. Une jeunesse prometteuse d’ores et déjà au pouvoir (Frare, D’Urso, Vita, Celar, Vrioni…)

– : Des latéraux (Benedetti et Ghiringelli) moyens, sans trop de relief Une jeunesse, aussi talentueuse soit-elle, qui a tout à prouver à un échelon supérieur… Chose qui est loin d’être acquise dans un championnat de plus en plus ouvert et relevé.

  • Le « Mister » :

Est-il encore nécessaire le formidable tacticien qu’est Roberto Venturato, australo-italien âgé de 56 ans ? Et bien oui, car celui-ci est sûrement l’un des plus sous-estimés de la scène managériale italienne. En poste depuis juillet 2015 à Cittadella, ce qui fait de lui l’un des entraîneurs les plus stables du championnat, Venturato a glané depuis cette date une belle moyenne d’1,67 points en 183 rencontres disputées ! Et au-delà de simples statistiques, c’est bien lui qui a fait progresser le club granata a une vitesse folle, remportant la Serie C en 2016 et atteignant tout simplement les finales de playoffs pour accéder en Serie A la saison passée ! Avec « Il Mago » à sa tête, c’est tout Cittadella qui espère renouveler son fantastique exploit… Et pourquoi pas, à moyen terme, monter parmi l’élite du football italien.

  • LE joueur frisson à suivre :

Une fois n’est pas coutume, nous avons choisi de mettre en valeur l’une des révélations de Cittadella l’an passé, un certain Domenico Frare, qui évolue à un poste si important pour une formation : la défense centrale. Le jeune italien, âgé de 23 ans et arrivé l’an dernier en Vénitie en provenance du petit club de Pontedera, a disputé près de 24 matchs en 2018/2019, se payant même le luxe d’inscrire son premier but en professionnel ! Bénéficiant de la confiance de Venturato, il formait une superbe charnière avec son compatriote Marco Varnier, depuis parti à l’Atalanta contre cinq millions d’euros. Et c’est bien le destin qui pourrait attendre Frare dans un futur proche, lui qui était récemment pisté par le Napoli ou encore la Fiorentina : doté d’un excellent jeu de tête (1m87), agile techniquement et bon relanceur pouvant même évoluer au poste d’arrière droit, Frare a tout pour devenir l’un des tauliers de Cittadella et cette saison… Et d’attirer tous les regards par la même occasion.

  • La possible révélation de cette saison :

Comment choisir quelqu’un d’autre que Zan Celar, jeune avant-centre slovène si talentueux prêté par l’AS Roma à Cittadella cette saison ? Âgé de 20 ans, Celar est un attaquant moderne, comme lui-même se définit : capable de finir les actions individuellement, mais également de jouer collectif et de se sacrifier pour l’équipe. Formé à Maribor puis recruté par la Roma pour renforcer sa Primavera, le slovène a inscrit 39 buts en 51 matchs disputés avec l’équipe de jeunes de la Louve ! Ce total impressionnant a d’ailleurs poussé Claudio Ranieri à le lancer dans le grand bain la saison dernière, lui faisant disputer quelques minutes avec l’équipe A. Pour sa première année entière en professionnel, Celar a donc choisi d’évoluer à Cittadella, dans un club en quête d’un nouveau buteur, orphelin de Moncini (15 buts l’an dernier). En Vénétie, il va bénéficier d’un cadre de vie protecteur au sein d’un club sous-médiatisé : cela va lui permettre de continuer sa progression dans tous les compartiments du jeu, notamment dans le domaine aérien, le tout sous les ordres d’un excellent entraîneur, Roberto Venturato. Que demande de plus ? Celar a tout pour être la révélation de Cittadella cette saison.

  • Le stade :

Le stade Piercesare Tombolato a été inauguré en 1981 à Cittadella, commune italienne située en Vénétie. Rénové en 2008 et en 2015, il porte le nom de Piercesare Tombolato, ancien portier de l’Olimpia Cittadella (ex-AS Cittadella) décédé en 1957 à seulement 18 ans des suites d’un choc extrême reçu à l’abdomen pendant une rencontre. Doté d’une piste d’athlétisme, le stade possède la particularité d’être l’un des plus petits stades du championnat, ne comportant que 7623 places assises.

  • Notre pronostic : 8ème

Nous pronostiquons une huitième place pour Cittadella en cette nouvelle saison 2019/2020, synonyme de qualification (de justesse) en playoffs. Après avoir terminé l’an dernier à une belle septième place et après avoir réalisé cet incroyable parcours en playoffs (finalistes), les hommes de Roberto Venturato ne pourront plus compter sur l’effet de surprise et ont perdu des joueurs-clés comme Moncini, Varnier ou encore Schenetti par exemple. Cependant, l’équipe demeure toujours compétitive et les arrivées de jeunes talents tels que Celar, d’Urso ou l’affirmation de Frare pourraient bien qualifier, une nouvelle fois, I granati en playoffs.

Théo Sivazlian.

theo.sivazlian@gmail.com

2 commentaires sur “Preview 2019/2020 : AS Cittadella

Ajouter un commentaire

  1. Palieri mérite de jouer en série A vraiment un bon gardien.
    C’est dommage l’an dernier l’équipe est passé tout près de l’exploit après leur victoire à l’aller contre le Hellas mais au retour ils ont sombrés.
    Ça va être compliqué je pense de rééditer la performance de l’année dernière car cette année il y a de grosses équipes en série B (chievo, pescara, benevento, empoli, frosinone, perugia et la spezia)

    Aimé par 1 personne

    1. Nous sommes parfaitement d’accord sur ce point. Je t’invite d’ailleurs, si cela n’est pas déjà fait, à aller lire son interview sur le site !

      Cittadella est une équipe que j’apprécie particulièrement: avec peu de moyens mais un excellent entraîneur, Roberto Venturato, qui arrive à tirer le maximum de ses joueurs, cela prouve que l’on peut (encore) réaliser de grandes choses dans le football moderne. J’aurais tant aimé les voir en Serie A… Mais tant mieux pour nous, au final… 😇

      En effet, cela va être compliqué cette année. Surtout que comme tu le soulignes, le niveau est de plus en plus relevé… Il est difficile de dégager un réel favori à la victoire finale.

      J'aime

Répondre à theosivazlian Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :