Preview 2019/2020 : SS Juve Stabia

Un concept utilisé la saison dernière sur votre site d’actualité entièrement consacré à la Serie B fait son grand retour : les previews ! Le championnat reprenant dans deux semaines, vous pourrez ainsi découvrir sur SerieBellissima 20 articles previews à venir en (presque) 20 jours, détaillant tour à tour, par ordre alphabétique : les arrivées et les départs, son 11 type probable, les forces et faiblesses de chaque équipe, son coach, son joueur frisson à suivre, sa possible révélation de la saison, son stade et notre pronostic. Place ainsi aujourd’hui à la présentation de la Societa Sportiva Juve Stabia !

  • Arrivées – Départs 2019/2020 :

–> Ils arrivent : Mariano Izco (libre, Cosenza), Danilo Russo (libre, Casertana), Denis Tonucci (libre, Foggia), Bright Addae (libre, Ascoli), Luca Germoni (Lazio), Alessandro Mallamo (prêt, Atalanta), Lorenzo Borri (libre, Pontedera), Pasquale Fazio (libre, Ternana), Alessandro Rossi (prêt, Lazio), Giacomo Calò (prêt, Genoa), Damiano Lia (Cavese), Ferdinando Del Sole (prêt Juventus), Davide Di Gennaro (prêt, Lazio), Lorenzo Sorrentino (retour de prêt, Lucchese)

–> Ils s’en vont : Daniele Paponi (libre, Piacenza), Luigi Viola (libre, Ternana), Badr El Ouazni (libre, Cavese), Lino Marzorati (libre, Cavese), Nunzio Di Roberto (libre, Cavese), Fabio Castellano (retour de prêt, Ascoli), Pio Schiavi (retour de prêt, Napoli)

Soit un total de 14 arrivées majeurs contre 7 départs majeurs.

  • Le 11 type probable :

Branduani, gardien déjà en place en Serie C la saison passée dans les buts gialloblù, sera sûrement reconduit. Devant lui, une solide charnière centrale composée du nouvel arrivant Tonucci en provenance de feu Foggia et de l’expérimenté danois Troest devrait être installée, même si Mezavilla aura sûrement son mot à dire. Deux nouvelles recrues sur les ailes viennent compléter cette défense new-look : le jeune Germoni en prêt depuis la Lazio à gauche, et Fazio arrivé libre depuis la Ternana à droite. Nous retrouvons ensuite un milieu à trois au sein duquel devraient prendre part les habitués Addae (en tant que milieu défensif) et Izco (en tant que milieu central), relayés par le jeune Calo arrivé en prêt cet été en provenance du Genoa. Enfin, devant, tandis que Melara et Elia pourraient partir titulaires pour les postes d’ailiers gauche et droit, c’est bien Rossi qui devrait naturellement s’imposer à la pointe de l’attaque de la Juve Stabia. Mais Torromino n’est pas à exclure…

  • Forces et faiblesses de l’équipe :

+ : Un axe défensif des « doubles T » (Tonucci-Troest) qui, à défaut de briller techniquement, demeure solide, performant, habitué de la Serie B : deux joueurs de devoir sur lesquels nous pouvons compter. Idem pour le milieu : l’arrivée d’Addae risque de faire un bien fou sur le plan physique et de conservation de ballon… Nous pouvons en dire autant sur ce dernier point pour l’inusable technicien Izco qui, malgré ses 36 ans, aura à coeur de prouver qu’il est loin d’être fini. Enfin, le jeune Calo, promesse du Genoa, apporte un vent de fraîcheur sur cette zone du terrain qui en avait tant besoin.

– : Le peu de moyens disponibles se fait déjà ressentir… Les mouvements dans le sens des arrivées risquent d’être justes pour jouer le maintien cette saison. Car bien que des joueurs confirmés comme Tonucci, Addae ou encore Izco soient arrivés, ils jouaient tous le maintien l’an passé… Avec plus ou moins de succès. Idem pour les jeunes arrivés en prêt tels que Germoni, Calo, Elia, Rossi… Ce ne sont pas d’immenses espoirs et pourtant, ils va leur falloir répondre présent immédiatement. Sous peine de malheureuses déconvenues… Enfin, un problème majeur risque de se faire ressentir : l’absence d’un véritable numéro 9 qui excelle devant le but. Car Rossi reste sur une saison à neuf rencontres disputées en Serie B pour aucune but inscrit, et part pourtant pour être… Titulaire. Espérons que la piste Théréau ou une autre se concrétise, et vite…

  • Le « Mister » :

Fabio Caserta est très certainement l’entraîneur le plus méconnu de cette nouvelle saison en Serie B. Âgé d’une quarantaine d’années, le calabrais de naissance est vite devenu un campanien d’adoption : tout juste après avoir terminé sa jolie carrière en 2016 avec la Juve Stabia, Caserta en est devenu l’entraîneur principal en… juillet 2017, à seulement 38 ans ! Et le tout avec brio s’il vous plaît : en 83 rencontres managées, il a obtenu une moyenne d’1,77 points pris par match et surtout, une montée en Serie B attendue depuis 2013 par le vespe ! Véritable homme dévoué au club, Caserta a fait gravir les échelons à son équipe. Le plus dur commence désormais pour lui qui va devoir se confronter, pour la première fois en tant qu’entraîneur, aux dures réalités du monde professionnel. Mais cela tombe bien puisque dans un passé pas si ancien, l’italien en a été un… Les bouillants tifosi gialloblù font eux entièrement confiance en leur « Mister » pour les maintenir en Serie B.

  • LE joueur frisson à suivre :

Véritable métronome (et légende) à Catania et au Chievo Verona en Serie A, Mariano Izco demeure un formidable joueur capable de vous changer le cours d’un match par sa science du jeu ou son génie technique. Après une saison compliquée l’année dernière à Cosenza où Piero Braglia ne lui a pas fait confiance (seulement 3 matchs disputés…), Izco retrouve à le Juve Stabia un entraîneur, Fabio Caserta, qui compte sur toute son expérience du plus haut niveau pour diriger cette équipe. Et le natif de Buenos Aires a toutes les qualités pour le faire : vista, placement, leadership, grinta… Si Izco parvient à se remettre dans le sens de la marche, alors il ne fait pas de doutes que la saison des campaniens s’en verra changée. Et cela n’est pas pour déplaire au fidèle peuple gialloblù

  • La possible révélation de cette saison :

D’adversaire à coéquipier… Quand, un an plus tard, Tonucci et Alessandro Rossi se retrouvent non plus face à face mais bien dans la même équipe. Mais à qui profite ce revirement de situation ? Pour le moment, difficile de l’affirmer tant Rossi, en prêt depuis la Lazio, possède un potentiel certain… Mais qu’il tarde à exprimer. Car même si le jeune avant-centre italien était une vraie star en Primavera, ces qualités lui ayant permis de goûter à la Serie A et même à l’Europa League, ces performances laissent depuis à désirer. En effet, prêté depuis deux saisons à Venezia puis à la Salernitana, Rossi n’est parvenu à inscrire que trois buts et délivré trois passes décisives en… trente-six matchs de Serie B disputés. Ce bilan médiocre ne ternit pourtant pas « l’amour » que le club romain lui porte, fondant beaucoup d’espoir en lui. Cette année, prêté de nouveau mais cette fois-ci à la Juve Stabia, doit servir à Rossi de prendre son envol et s’épanouir pleinement au sein d’une équipe où il n’aura que peu de concurrence. Et surtout, de marquer…

  • Le stade :

Le stade Romeo-Menti a été inauguré en 1985 dans la ville italienne de Castellammare di Stabia, dans la province de Naples, en Campanie, dans le sud de l’Italie. Rénové en 2009, il est l’un des trois stades italiens qui portent le nom de Romeo Menti, l’un des joueurs morts lors de la catastrophe aérienne de Superga en 1949. Doté d’une capacité de 12800 places assises, il possède la particularité d’accueillir les matchs à domicile de la SS Juve Stabia… et de l’équipe de rugby à XV des Wasps Stabia.

  • Notre pronostic : 17ème

Allez, nous pronostiquons une dix-septième place synonyme de maintien pour la Juve Stabia en cette nouvelle saison 2019/2020. Notre choix s’explique par la présence de Fabio Caserta sur le banc, mais aussi pour cette solide assise défensive (Tonucci-Troest) et ce milieu qui tient la route (Addae-Calo-Izco sans compter Mastalli une fois venu de blessure). Le seule bémol qui pourrait faire pencher la balance du mauvais côté est l’absence d’un véritable numéro 9 « tueur » devant le but… Espérons qu’en cette dernière quinzaine de mercatique les dirigeants campaniens puissent remédier à cela et ajouter de la concurrence à Rossi devant !

Théo Sivazlian et @dajeVale sur Twitter.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :