Preview 2019/2020 : AC Perugia

Un concept utilisé la saison dernière sur votre site d’actualité entièrement consacré à la Serie B fait son grand retour : les previews ! Le championnat reprenant dans deux semaines, vous pourrez ainsi découvrir sur SerieBellissima 20 articles previews à venir en (presque) 20 jours, détaillant tour à tour, par ordre alphabétique : les arrivées et les départs, son 11 type probable, les forces et faiblesses de chaque équipe, son coach, son joueur frisson à suivre, sa possible révélation de la saison, son stade et notre pronostic. Place ainsi aujourd’hui à la présentation de l’AC Perugia !

  • Arrivées – Départs 2019/2020 :

–> Ils arrivent : Matej Rodin (220 000 euros, Zeljeznicar), Jacopo Manconi (libre, Novara), Mardochee Nzita (libre, Anderlecht), Christian Capone (prêt, Atalanta), Gianluca Di Chiara (prêt, Benevento), Guglielmo Vicario (prêt, Cagliari), Lorenzo Ruggiero (prêt, Genoa), Pietro Iemmello (prêt, Benevento), Paolo Fernandes (prêt, Manchester City), Gabriele Angella (libre, Udinese)

–> Ils s’en vont : Samuel Di Carmine (2,5M, Hellas Verona), Massimo Volta (600 000 euros, Benevento), Pierre-Yves Ngawa (libre, Oud-Heverlee Louvain), Gabriel (libre, Lecce), Salvatore Monaco (prêt, Cosenza), Mattia Mustacchio (libre, Crotone), Jacopo Manconi (prêt, Gubbio), Daniel Pavlovic (libre) Kwang-Song Han (retour de prêt, Cagliari), Jawad El Yamiq (retour de prêt, Genoa), Luca Vido (retour de prêt, Atalanta), Albano Bizzari (retour de prêt Foggia), Michele Cremonesi (retour de prêt, SPAL), Valerio Verre (retour de prêt, Sampdoria), Umar Sadiq (retour de prêt, Roma)

Soit un total de 10 arrivées majeurs contre 15 départs majeurs.

  • Le 11 type probable :

Dans les buts perugiani, assez instables ces dernières saisons, nous devrions cette année retrouver le jeune Vicario, prêté par Cagliari. Bien que la concurrence du revanchard Leali sera féroce… A suivre. En défense, si un schéma à trois pourrait être envisagé grâce à la récente arrivée d’Angella en provenance de l’Udinese, c’est bien le solide Gyomber et le jeune espoir Sgarbi qui devraient être installés. Dans les couloirs, nous retrouvons Di Chiara à gauche et Rosi à droite. Au milieu, un prometteur et jeune trident se dessine entre trois joueurs bien que là aussi la concurrence soit féroce : Carraro et Dragomir en relayeurs tandis que Fernandes, prêté par Manchester City, devrait occuper un rôle de faux numéro 10. Enfin, devant, nous retrouvons Capone prêté par l’Atalanta à gauche, Falzerano à droite et « Il Re« , Pietro Iemmello dans un rôle de pur avant-centre.

  • Forces et faiblesses de l’équipe :

+ : Une défense centrale (Gyomber et Sgarbi) alliant expérience à jeunesse, gabarit à vitesse. Et en plus, si jamais, Angella poussera derrière en cas de méformes de l’un ou de l’autre… Et ce dernier est loin d’être mauvais. Un trio de jeunes milieux (Carraro, Dragomir et Fernandes) particulièrement jeunes (à peine 61 ans à eux trois !) et surtout, prometteurs. L’association est, sur le papier, très alléchante… Posséder deux buteurs confirmés (Iemmello et Melchiorri) et rompu aux joutes du championnat est une épine enlevée dans la chaussure neuve de Massimo Oddo. Si bien sûr, ces derniers se montrent conformes aux attentes…

– : Une hiérarchie discutable dans les buts (Vicario ou Leali) qui pourrait peut-être porter préjudice au fur et à mesure que la saison avance. Deux latéraux (Di Chiara et Rosi) qui partent avec le statut de titulaires si un schéma en 4-3-3 s’installe… Mais qui ont pourtant encore beaucoup à prouver. A voir aussi l’efficacité du secteur offensif (Capone, Falzerano et Iemmello) qui s’est appauvri cet été avec le départ de Luca Vido, 10 buts et 4 passes décisives l’an passé. Bien que sinon, il reste toujours du monde sur le banc (Buonaiuto, Melchiorri…)

  • Le « Mister » :

Ancien joueur de l’AC Milan ou de la Lazio, champion du monde 2006 avec la Squadra Azzurra, Massimo Oddo est un nom qui résonne pour tout amateur du calcio qui se respecte. Sortant d’une saison médiocre en Calabre avec Crotone (seulement huit rencontres managées !), le natif de Pescara aura la (lourde ?) tâche de faire oublier celui qui fut également par le passé défenseur du Milan ou de la Lazio… Un certain Alessandro Nesta, désormais parti à Frosinone. Et pour ce faire, Oddo devra impérativement renouer avec son début de carrière d’entraîneur intéressant du côté des Abruzzes, à Pescara, où il avait empoché en moyenne 1,36 points par match en 80 rencontres sur le banc des biancazzurri. Son parcours en Ombrie a d’ores et déjà bien démarré, puisque Perugia a réussi à éliminer à domicile le fraîchement promu en Serie A Brescia, 2-1 (en prolongations). Gageons que ce succès en appelle d’autres pour les tifosi biancorossi, Oddo et ses joueurs qui, cette saison, auront pour objectif de se qualifier au moins une nouvelle fois en playoffs.

  • LE joueur frisson à suivre :

D’un rouge à un autre. Il ne faut pas aller chercher bien loin cette saison à Perugia pour comprendre que Pietro Iemmello est le joueur phare de cette équipe remodelée à la sauce Oddo. Véritable légende dans les Pouilles, avec Foggia, où le natif de Catanzaro aura inscrit 60 buts et délivré 11 passes décisives en 103 matchs disputés, Iemmello est arrivé cet été à Perugia en provenance de Benevento, où ses performances n’ont pas été exceptionnelles. Mais « Il Re », comme il est affectueusement surnommé par les tifosi rossoneri, s’est relancé l’an dernier dans un contexte compliqué avec Foggia, où il a inscrit 7 buts et délivré 2 passes décisives en 26 matchs disputés. A 27 ans, en pleine force de l’âge, Iemmello doit tâcher de faire oublier Luca Vido, buteur maison la saison passé, pour s’installer définitivement à la pointe de l’attaque de Perugia, lui qui aura un fort concurrent en la personne de Federico Melchiorri. Mais ses qualités de finisseur naturel doivent lui permettre de réaliser une grande saison… Et ainsi mener Perugia le plus haut possible.

  • La possible révélation de cette saison :

Âgé d’à peine une vingtaine d’années, Vlad Dragomir a récemment fait parler de lui pour ses excellentes prestations avec la sélection roumaine lors de l’Euro U21 qui s’est déroulé en juin dernier en… Italie. Et cela tombe bien puisque l’Italie, le jeune milieu offensif la connaît bien. En effet, Dragomir va entamer sa deuxième saison sous les couleurs des perugiani après avoir quitté le club londonien d’Arsenal l’été dernier. Si sa première saison fut en demi-teinte sous Nesta, sa bonne vision de jeu et sa technique au-dessus du lot serviront forcément à cette équipe désormais entraînée par Massimo Oddo. Mais Dragomir est également tout aussi bien capable de défendre, de gratter des ballons et de relayer ses coéquipiers, rôle(s) qu’Oddo lui demande de remplir. Et d’ailleurs, ce dernier ne s’y trompe pas, projetant de faire de Dragomir l’un de ses titulaires importants dans son fameux milieu à trois…

  • Le stade :

Le stade Renato Curi a été inauguré en 1974 à Pérouse, chef-lieu de la province de même nom et capitale de l’Ombrie, région située au centre de l’Italie. Initialement appelé le Stadio Pian di Massiano, ce stade fut rebaptisé Stadio Renato Curi, à la suite du décès de ce joueur de Perugia, Renato Curi, mort d’un arrêt cardiaque, le 30 octobre1977, lors du match contre la Juventus. Le stade possède une capacité de 23625 places assises.

  • Notre pronostic : 11ème

Nous pronostiquons une onzième place finale pour Perugia en cette nouvelle saison 2019/2020, dans le ventre mou du classement. En effet, bien que l’effectif actuel soit assez talentueux, notre sentiment est partagé tant la nomination de Massimo Oddo sur le banc biancorosso peut paraître à double tranchant : excellente si ce dernier parvient à mettre toute son expérience d’ex-grand joueur à profit et à retenir les leçons de ses précédentes erreurs. Ou bien mauvaise, si Oddo ne parvient pas à reprendre en main une carrière chancelante après des échecs à Crotone ou encore avec l’Udinese… L tout dans une équipe assez chamboulée.

Théo Sivazlian et @dajeVale sur Twitter.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :