Preview 2019/2020 : US Salernitana 1919

Un concept utilisé la saison dernière sur votre site d’actualité entièrement consacré à la Serie B fait son grand retour : les previews ! Le championnat reprenant dans deux semaines, vous pourrez ainsi découvrir sur SerieBellissima 20 articles previews à venir en (presque) 20 jours, détaillant tour à tour, par ordre alphabétique : les arrivées et les départs, son 11 type probable, les forces et faiblesses de chaque équipe, son coach, son joueur frisson à suivre, sa possible révélation de la saison, son stade et notre pronostic. Place aujourd’hui à la présentation de l’US Salernitana 1919 !

  • Arrivées – Départs 2019/2020 :

–> Ils arrivent : Alessio Cerci (libre, Ankaragücü), Antonino Musso (libre, Trapani), Biagio Morrone (libre, Juventus), Mirko Esposito (libre, Siena), Luigi Carillo (prêt, Genoa), Cristiano Lombardi (prêt, Lazio), Andreas Karo (prêt, Lazio), Pawel Jaroszynski (prêt, Genoa), Marco Firenze (prêt, Crotone), Niccolò Gianetti (prêt, Cagliari), Patryk Dziczek (prêt, Lazio), Jean-Claude Billong (prêt, Benevento), Sofian Kiyine (prêt, Lazio), Maoudo Diallo (libre, Uni Oviedo)

–> Ils s’en vont : Guillaume Gigliotti (100 000 euros, Crotone), Iacopo Cernigoi (prêt Sambenedettese), Raffael Pucino (libre, Ascoli), Hysen Memolla (libre, Kokkolan), Vincenzo Garofalo (libre, Sambenedettese), Sofian Ahmed-Kadi (prêt, Foggia), Giovanni Cappiello (libre, Nola), Raffaele Schiavi (Cosenza), Alessandro Bernardini (libre), Davide Di Gennaro (retour de prêt, Lazio), André Anderson (retour de prêt, Lazio), Tagio Casasola (retour de prêt, Lazio), Djavan Anderson (retour de prêt, Lazio), Joseph Minala (retour de prêt, Lazio)

Soit un total de 14 arrivées majeurs contre 14 départs majeurs.

  • Le 11 type probable :

Guidée par son nouveau technicien, Gian Piero Ventura, la Salernitana devrait cette année changer son schéma tactique : abonnée au 4-4-2 ou au 4-3-3, elle devrait évoluer cette saison en 3-5-2. Dans les buts, nous retrouvons Micai avec devant lui trois nouvelles recrues de la casa granata : Billong, défenseur costaud physiquement, Karo, arrivé en prêt de la Lazio et Jaroszynski, arrivé lui aussi en prêt mais du Genoa. Au milieu, le nouveau capitaine Di Tacchio sera le métronome tandis que Firenze et Akpa Akpro se chargeront de le relayer. Sur les côtés, Kiyine et Lombardi auront de l’espace pour mettre en oeuvre leur rapidité, leur fantaisie alors que devant, nous retrouvons un duo composé du gambien Jallow au côté du nouvel arrivant, Giannetti.

  • Forces et faiblesses de l’équipe :

+ : Certainement la grande créativité sur les ailes (Kiyine et Lombardi). Un milieu de terrain (Di Tacchio, Firenze et Akpa Akpro) technique et compact. L’attaque (Jallow et Giannetti), si elle est bien coordonnée, se révèlera sans doute très efficace… Et ce fut même déjà le cas lors de la première rencontre de championnat face à Pescara (victoire 3-1… Doublé de Jallow et un but de Giannetti).

– : Depuis deux saisons, la Salernitana est assez démunie sur le flanc gauche et cela risque de lui porter préjudice pour la suite. La défense est toute nouvelle, donc en mal de repères, d’automatismes… Et surtout composée de défenseurs forts physiquement et non techniquement. Ce qui pourrait être un problème lorsqu’elle rencontrera des attaquants rapides… Enfin, même si Micai est un gardien tout à fait correct, il lui arrive quelquefois d’être distrait.

  • Le « Mister » :

Gian Piero Ventura. Son échec avec la Nazionale en 2018 est encore dans toutes les têtes… Bien qu’il est réducteur de limiter la carrière du génois à ce sombre épisode. En tant que joueur, Ventura a grandi au sein des équipes de jeunes de la Sampdoria mais sans jamais réussir à s’imposer en équipe première. L’italien, désormais âgé de 71 ans, a joué quasi exclusivement en Serie D : un an avec la Sestrese, puis à l’Enna (équipe alors néopromulguée en Serie C lors de la saison 1970-1971), où il est resté quatre ans avec les siciliens. Ventura a ensuite été transféré à la Sanremese où il a joué deux ans et enfin à la Novese, là aussi pour deux années, passage concluant sa carrière de joueur. En tant qu’entraîneur ensuite, il a effectué de véritables « miracles » footballistiques en entraînant Pisa, Bari et surtout le Torino. Et logiquement, après ces expériences en clubs, Ventura a donc entraîné la Squadra Azzurra. La suite de l’histoire, tout le monde la connaît : finissant second du groupe des qualifications à la Coupe du Monde 2018 en Russie (perdant au Bernabeu la confrontation directe contre l’Espagne), cela oblige l’Italie à disputer une rencontre dite de « barrage » aller-retour, où elle retrouve la Suède. Perdant le match aller en terres scandinaves, gli Azzurri ne purent obtenir plus qu’un nul lors du match retour au célèbre Giuseppe-Meazza (ou San Siro, c’est selon) de Milan… Et c’est ainsi que pour la première fois depuis 1958, l’Italie ne fut pas invitée à participer à une phase finale de Coupe du Monde. Un véritable drame national. Autant contesté pour sa faillite sportive que pour ne pas avoir immédiatement démissionné de son poste après cette débâcle, Ventura a fini par être licencié par la FIGC le 15 novembre 2018. Et si l’italien a fini par retrouver un banc au terme de la saison dernière, du côté du Chievo en Serie A, il n’y resta pas longtemps non plus, le tout pour un bilan désastreux : trois matchs, trois défaites et une démission. A 71 ans, ce nouveau défi sonne donc comme l’un des derniers pouvant redorer son blason pourtant glorieux avant l’expérience nationale italienne… Ces débuts avec la Salernitana sont en tout cas prometteurs : trois matchs disputés, deux points obtenus en rencontre par moyenne. A suivre !

  • LE joueur frisson à suivre :

De retour parmi les granati après un an passé en Serie A, Sofian Kiyine va disputer sa deuxième saison en Serie B, lui qui était tant désiré par Gian Piero Ventura. Classe 1997, dans le viseur de la sélection nationale marocaine (car bi-national, étant né à Verviers en Belgique) et avec une marge de progression impressionnante, Kiyine peut littéralement exploser cette saison. Transféré cet été du Chievo Verona à la Lazio qui l’a immédiatement envoyé en prêt à la Salernitana, le fantaisiste marocain âgé de 20 ans a déjà démontré il y a deux saisons de cela qu’il est un véritable homme à tout faire au milieu. En effet, Kiyine est tout aussi bien capable de passer d’une position centrale à latérale sans déséquilibrer l’équipe grâce à son pied droit délicat, précis, très dangereux sur des tirs de loin ou des centres. La saison dernière passée avec le Chievo fut une faillite plus pour le club, relégué, que pour lui, où le belgo-marocain a accumulé un peu d’expérience et des séquences de jeu intéressantes. Lors de cette pré-saison avec la Salernitana, Kiyine a en tout cas beaucoup bougé, beaucoup tenté dans un rôle d’ailier gauche qui lui a parfaitement convenu : il a ainsi marqué deux buts et réalisé des passes décisives importantes pour la confiance. Le président Lotito ne s’y est d’ailleurs pas trompé, lui qui a levé son option d’achat d’une valeur de 750 000 euros au Chievo pour lui proposer un contrat de quatre ans à la Lazio. Cette belle preuve de confiance satisfait également Ventura, lui qui avait eu l’occasion d’apprécier Kiyine lors de sa brève parenthèse gialloblù

  • La possible révélation de cette saison :

Après une opération « flash », la Salernitana s’est attachée cette saison les services d’un certain Patryk Dziczek. Le talentueux joueur polonais arrive en prêt à Salerno grâce à la Lazio, club qui partage le même propriétaire qu’I granati : Claudio Lotito. Venu rejoindre l’effectif de Gian Piero Ventura, le milieu central, excellent récupérateur, fait de son dynamisme sa caractéristique principale. Doté également d’une bonne technique, Dziczek peut être considéré comme un gratteur de ballons aux sept poumons. Des caractéristiques similaires à celles de Francesco Di Tacchio avec qui il évoluera probablement au milieu. Malgré son jeune âge (21 ans seulement), Dziczek totalise depuis la saison 2014-2015 (!) 60 apparitions et 4 réalisations sous le maillot du Piast Gliwice. D’ailleurs, la saison dernière, il a même remporté le championnat polonais avec son club, étant un rouage essentiel de sa formation : 33 rencontres disputées pour 3 buts inscrits ! Dziczek s’étant même payé le luxe de participer à deux matchs d’Europa League…

  • Le stade :

Le stade communal Arechi est le principal centre sportif de Salerno, en Campanie, dans le sud de l’Italie. Situé via Salvador Allende, le stade accueille bien évidemment les matchs à domicile de l’équipe locale, la Salernitana, mais aussi occasionnellement des manifestations religieuses (catholiques) et des concerts. Le stade porte le nom d’Arechi II, prince et duc lombard ayant vécu au VIIème siècle qui a déplacé la cour du duc de Benevento à Salerno, réorganisant ainsi l’aspect urbanistique et défensif de la ville. De cet épisode historique en est resté un surnom : « Principe degli stadi ». Plus récemment, en 2019, le stade a accueilli quelques rencontres (dont la finale du tournoi masculin) des XXX Universidade.

  • Notre pronostic : 6ème

Nous pronostiquons une belle sixième place pour la Salernitana en cette nouvelle saison 2019/2020. En effet, après une saison catastrophique l’an dernier où les granati se sont sauvés d’un cheveu en playout contre Venezia (après une triste quinzième place finale), les hommes du nouvel entraîneur Gian Piero Ventura doivent se racheter. Tout comme le dernier cité qui a un blason à redorer… Et au vu du début de saison et des forces en présence, une qualification en playoffs semble être un objectif totalement envisageable.

La squadra @SalernoSport24 su Twitter.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :